◄ Retour aux actualités

Les Matinales Rêvez d'ailleurs - L'innovation, une question d'évolution ?

Les Matinales Rêvez d'ailleurs - L'innovation, une question d'évolution ?
Un Paléoanthropologue au Karé

Pascal Picq exerce un métier rare. Il est paléoanthropologue. Pour la majorité d’entre nous, il faut marquer un temps avant de comprendre de quoi il s’agit. Ce spécialiste de l’évolution de l’Homme et de son environnement, également maître de conférences au Collège de France, est intervenu dans le cycle des Matinales organisées par Rêvez d’ailleurs. Ce genre de conférences de haut niveau qui mêle sciences, histoire, économie, sociologie et anecdotes sur l’actualité. Devant une salle comble, le scientifique a livré sa vision de l’innovation et de l’évolution appliquée au monde de l’entreprise.
Il a surtout proposé une nécessaire lecture holistique de cette thématique qui affole les organisations. « L’innovation, c’est une question d’évolution » explique-t-il avant de préciser que si le terme est polysémique, chacun y forgeant sa propre définition, il est surtout « universel et structurellement anxiogène, car l’évolution n’est un monde tranquille. Les sociétés humaines n’aimant pas le changement ». Pour les entreprises, l’évolution ne serait pas linéaire, certaines périodes de changements étant plus rapides que d’autres. De l’ère du feu, en passant par la belle époque, les trente glorieuses, à « l’appisation » (le recours massif aux applications) actuelle de nos modes de vie, nous nous sommes adaptés et avons fortement évolués !

La coévolution Darwienne

Pascal Picq est un adepte de l’anthroprise, autrement dit le recours aux thèses de Darwin sur l’évolution pour les entreprises. « Pour évoluer, l’entreprise doit être capable de cultiver la modularité et la culture de l’erreur. Les organisations darwiniennes s’adaptent en fonction de son environnement économique, social et écologique en mobilisant ses diversités internes et externes. C’est l’ère de l’entreprise auto-adaptative et co-évolutive » explique-t-il. Les répercussions sur notre manière de produire s’en trouve impactée comme jamais. « 60% des métiers sont aujourd’hui impactés par cette co-évolution. Aujourd’hui, les entreprises qui réussissent sont celles qui laissent une vraie place à créativité. Pour innover, il faut s’ouvrir à toutes les différences » poursuit-il. C’est ce qu’il nomme « l’entreprise libérée ». Un ensemble d’énergies qui croit à la sérendipité (trouver une chose que l’on ne cherchait pas). La naissance – et le succès - du Viagra est le fruit du hasard par exemple. Au départ, il s’agissait de soigner des dysfonctionnements cardiaques. Les chercheurs se sont rendus compte, que les rats et les singes soumis à la molécule répondaient certes bien au traitement au niveau cardiaque tout en devenant plus rigoureux… « Nous devons faire confiance à un monde non prévisible. Dans la nature, plus un système est riche et complexe, plus les espèces se rendent des services mutuels et résistent à des espèces invasives. Les sociétés humaines devraient s’en inspirer davantage ».


Christine Krieger, Venue Finder, Ker Média

"Le sujet de la conférence était certes passionnant, mais aussi complexe. Pascal Picq l'a rendu accessible ! Sa capacité à mettre en perspective l'économie, l'anthropologie, l'histoire et la sociologie, est remarquable. Tous les jeunes devraient pouvoir l'écouter. Comme professionnelle de l'organisation d'événements, je connaissais le Karé et Rêvez d'ailleurs. Leurs adresses, pour les connaître presque toutes, ont une âme. Ce qui confirme leur positionnement premium. Nous n'avons pas encore pu travailler ensemble, mais j'apprécie la qualité de nos échanges".

Gaëlle Aguinay, responsable du service recouvrement du Crédit Agricole Leasing & Factoring (Montrouge)

"J'ai été bluffée par la qualité de la conférence ! Les innovations technologiques, notamment les robots, peuvent créer des angoisses. Les mettre en perspective avec les ressources humaines est très instructif. On prend de la hauteur avec Pascal Picq, presque sans s'en rendre compte. On peut comprendre la complexité des choses, si c'est bien expliqué. Il était déjà intervenu au Crédit Agricole. Je n'avais pu assister alors à son intervention et suis donc ravie d'avoir pu, ce matin, m'enrichir. Nous vivons, dans le secteur bancaire, de profonds changements et évolution. Je vais écrire un compte-rendu pour notre journal interne. Partager ce type d'information me semble très important au sein de l'entreprise. Enfin, j'ai trouvé l'endroit très agréable et l'organisation très fluide. Je serai même restée un peu plus longtemps !".

Marie-Philippe Biget, gérante STS International Consultant (cabinet conseil scientifique et technique)

"J'ai eu l'opportunité d'être invitée à la conférence de Pascal Picq. J'ai beaucoup apprécié la qualité de son intervention, tant sur le fond que sur la forme. On en sort grandi sans que notre attention ne se soit relâchée ! Pour mes clients, j'organise des réunions et je fais appel aux services de Rêvez d'ailleurs. J'apprécie particulièrement le Karé pour son côté insolite. La décoration, la configuration du lieu et les prestations, font qu'on s'y sent bien, tout simplement. Ce n’est «ni trop, ni pas assez", à l'image de mes relations avec le service commercial. Une forme de proximité qui engendre la confiance."

Appeler

Contact

Devis