◄ Retour aux actualités

Les Matinales Rêvez d'ailleurs - A l'heure du burn-out et des millennials, comment accroître sa performance individuelle et collective ?

Les Matinales Rêvez d'ailleurs - A l'heure du burn-out et des millennials, comment accroître sa performance individuelle et collective ?
A l'heure du burn-out et des millennials, comment accroître sa performance individuelle et collective ?

Un nouveau rendez-vous d'exception a été organisé le 17 octobre dernier par Rêvez d'ailleurs pour ses clients autour d'un petit-déjeuner. Le principe est toujours le même : échanger avec des personnalités sur des sujets d'actualité. La Matinale avait lieu dans l'un des plus beaux lieux parisiens de Rêvez d’ailleurs : L'Atelier. Le cadre intime et cosy de ce loft aux allures de club anglais s'est parfaitement prêté à cette conférence au sujet d’actualité.

« Nous connaissons de profonds changements sociétaux, d'où l'importance de donner des repères », souligne François Cézard, en introduction de la Matinale. Les intervenants étaient Christèle Perrot, auteure de l'ouvrage "Équi-vies, du burn-out à la performance", et Bérénice Bringsted, fille de Clara et Hervé Gaymard, et co-auteure avec sa mère du livre "Il faut qu'on parle !". Une soixantaine de participants a pu échanger sur le thème de la rupture avec les deux intervenantes.


« Nous connaissons de profonds changements sociétaux, d'où l'importance de donner des repères », souligne François Cézard, en introduction de la Matinale. Les intervenants étaient Christèle Perrot, auteure de l'ouvrage "Équi-vies, du burn-out à la performance", et Bérénice Bringsted, fille de Clara et Hervé Gaymard, et co-auteure avec sa mère du livre "Il faut qu'on parle !". Une soixantaine de participants a pu échanger sur le thème de la rupture avec les deux intervenantes.

Christèle, un cas individuel

Tout part de son vécu. Christèle Perrot avait 31 ans, trois enfants, un mari aimant et un job en or dans une banque d'affaires lorsqu'elle se retrouve un jour nez à nez avec son médecin. Ce jour de 2001, il lui affirme droit dans les yeux : "Christèle, vous vous faites chier dans votre vie". Panique à bord ! Le diagnostic tombe : c'est un burn-out, une dépression nerveuse. "Il y a d'abord le déni, et puis les visites chez le psy, les anxiolitiques, les anti-dépresseurs, les somnifères", se souvient-elle. Une question se soulève alors en elle: "Qu'est-ce que je veux" ? S'en suit une profonde remise en question, et puis ce choix, bien à elle cette fois, de se consacrer aux relations humaines via son propre cabinet de conseil, qu'elle nommera Axcime. Ca se passera en 2005, après quatre longues années de chamboulement personnel.

Bérénice, une conscience collective

"Je suis de la génération Y, celle des 25-35 ans, celle aussi pour qui le burn-out est caractéristique de la génération de nos parents", observe Bérénice Bringsted, fille de Clara et Hervé Gaymard, et co-auteure avec sa mère du livre transgénérationnel "Il faut qu'on parle !". "De nos jours, on parle aussi de bore-out, la dépression liée à l'ennui au travail, ou encore de brown-out relatif aux absurdités quotidiennes à accomplir, qui n'ont pas de sens pour celui qui les exécute", précise-t-elle. Selon elle, "la terre entière est en burn-out", lâche-t-elle après que l'audience ait visionné la bande-annonce du documentaire "Demain" réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent et primé aux Césars cette année. Chez elle, c'est cette question qui se pose au plus profond d'elle-même : "Où va-t-on ? Et pourquoi?".

Des idées et des pistes pour avancer

S'en suit un débat positif, avec des propositions et des suggestions constructives de Christèle et Bérénice pour comprendre la société actuelle et s'adapter à elle tout en se respectant et s'écoutant soi-même. Pour Christèle, "la responsabilité individuelle devrait primer dans l'entreprise comme à la maison", insistant sur le fait que l'"on a trop tendance à reprocher aux autres ce que l'on peut changer soi-même". Pour Bérénice, une piste consiste à "mettre son énergie dans quelque chose qui créer de la valeur", une autre à "privilégier l'amour et l'harmonie à la quête d'argent". Tandis que Christèle recommande "l'isolement pour mieux se (re)trouver", et "s'aimer soi-même pour aimer les autres". Bérénice quant à elle se nourrit de ses échanges avec autrui, sans pour autant oublier de passer du temps avec elle-même chaque jour. Une conviction les unit en tout cas : "remettre sa vie en question prend du temps, nécessaire pour faire éclore la qualité au profit de la quantité, à une époque où tout est possible et envisageable".

"J'ai tenu à témoigner", Charlotte Flory, Assistante de direction au sein du Groupe AG2R La Mondiale
"J'ai tenu à témoigner tout à l'heure en tant que victime du burn-out. J'ai subi le rejet, l'injustice, l'incompréhension, après six longues années sans aucune reconnaissance salariale malgré un travail de qualité sans jamais compter mes heures passées au bureau. Pour seulement 15 jours d'arrêt maladie suite à mon propre burn-out, j'ai à l'époque dû endurer quatre mois de psychothérapie au frais de mon entreprise, puis plus d’un an de suivi psycho-thérapeutique à mes frais personnels, et deux ans d'antidépresseur. Une cellule de crise avait été mise en place suite à de nombreux arrêt maladie au sein d’une même direction afin que les salariés puissent s’exprimer sur leur mal-être en toute liberté mais il a fallu attendre ces nombreux arrêts maladies pour que la société réagisse et mette en place cette cellule de crise. L'intimité de L'Atelier a en tout cas favorisé ces échanges qui ont soulevé des problématiques encore beaucoup trop tabous en France. C'est pourquoi je recommanderai cet endroit."

"Ce débat me servira autant à la maison qu'au travail", Cécile Hemici, gérante de l'agence événementielle L'Effet Wow
"Ces riches échanges ont fait écho à ce que je vis actuellement personnellement avec ma fille. Adolescente, elle cherche sa voie en prenant en compte sa qualité de vie, qu'elle veut harmonieuse et zen. Je suis donc inspirée par ce débat qui me servira autant à la maison qu'au travail ! Sinon je suis plus qu'intéressée pour organiser à mon tour des événements dans ce lieu classe et lumineux".

Appeler

Contact

Devis